Rechercher
  • Pierre Guilbaud

Le choix du Lyophilisé MX3 Aventure.

Lors d'une aventure, la nourriture est au cœur des préoccupations. S'assurer que l'on aura assez d'apports, que ce ne sera pas trop lourd, qu'on aura facilement accès à des points d'approvisionnement sont les éléments à prendre en compte lorsque l'on prépare son sac. Jusqu'ici j'emportais avec moi de la nourriture facile à faire réchauffer, comme des boîtes de conserve ou des pâtes déjà cuisinées, du saucisson, de fromage. Tout cela représente un poids considérable dans le sac à dos et restreint forcément la capacité à rester autonome sur plusieurs jours. De plus, une fois consommées, les conserves doivent quand même être transporter puisque dans la plupart des moments, on se trouve en pleine nature et l'accès à des poubelles se fait rare.


Ainsi, lors de notre voyage de 6 mois autour de la Nouvelle-Zélande, le fait de partir en montagne plusieurs jours nous à obligé à trouver des solutions pour alléger nos bagages. On s'est donc tourné vers de la nourriture déshydratée comme les flocons de pomme de terre, ou les pâtes Carbonara. Ca à été un dé-clique !


Dès mon retour en France, la question de trouver une entreprise capable de me fournir la nourriture nécessaire pour l'ensemble de mes aventures s'est tout de suite posée. Et c'est finalement MX3 Nutrition qui a accepté ma proposition.




Ainsi lors de ma dernière aventure à vélo avec 3 amis d'enfance ( j'ai résumé dans un article la liste de matériel que j'ai emporté) nous sommes chacun parti avec une ration de survie individuelle pour 7 jours comprenant 1 petit déjeuner, 1 déjeuner et 1 dîner. Oui, 7 jours sur 10 puisqu'on savait qu'on allait manger au restaurant de temps en temps.


Je ne trouve que des avantages dans ces produits, qui me font économiser sur tous les points:


- Le poids: 1 sachet repas pèse environ 150 grammes dans le sac, et environ 100 grammes pour un sachet petit-déjeuner. Au début de la semaine, je porte donc dans mon sac à dos 2,8 Kg. C'est dérisoire quand on sait qu'en plus, je m'allège de jours en jours.


- L'espace: L'ensemble de ma ration de survie est contenue dans mon sac à dos 20L de chez Salomon. Une fois le sachet consommé, il n'est pas plus épais qu'une feuille de papier et prend très peu de place, pour ne pas dire pas de place du tout. Je m'en servais également de poubelle puisque le sachet est refermable et super solide. Cela évite d'avoir des papiers partout dans les sacoches ou encore d'avoir des fuites de liquide. Ca lui confère une double utilisation, pas besoin de sac poubelle.


- Le temps: Pas besoin de passez son temps à chercher un endroit ou acheter à manger. Ensuite, on fait seulement chauffer de l'eau que l'on verse directement dans le sachet. Le temps de réhydratation est de 10 à 15 minutes. Il n'y a donc pas de temps à consacrer à la vaisselle non plus, et ça c'est cool !

Donc tout ce temps que j'économise sur la recherche de nourriture et le repas en lui même, est du temps que je peux consacrer à profiter de la belle nature qui m'entour, et à la photographier !


- L'énergie : Oui ! Chercher de la nourriture ou penser à ce que l'on va manger constamment puise dans notre capital énergie en voyage, car c'est la seule préoccupation. Savoir que j'ai sur moi ce qu'il faut, et que je ne mourrai pas de faim, me fait économiser cette dépense.


- Budget : La ration de survie est en ce moment au prix de 100 €. Cela représente un budget d'environ 15 € par jour pour 1 personne. Ce qui est plus qu'honorable. De plus, le fait d'acheter nos rations à l'avance avec les gars nous à permis de respecter le budget global que l'on s'était fixé au début du voyage !


Dans l'ensemble Tout est super positif ! En plus la consistance, la diversité (on ne mange jamais la même chose) et la saveur des plats sont au rendez-vous !


J'espère vous avoir donné envie de vous y mettre, que ce soit pour votre prochain week-end en forêt, ou pour votre périple de plusieurs semaines sur les routes :)





31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout